tendance made in France

La tendance du Made in France

C’est en analysant la tendance du Made in France que j’ai découvert le Dressing du Cocardier. Un e-shop différent des tradionnels sites de vente en ligne, un e-shop révolutionnaire 100% Made in France ! En effet, le site, pionnier dans son domaine, propose des marques de créateurs Made in France peu connus. La Chemise Française, le Couregant, ou encore Charlotte Cozon, des marques de créateurs originaux, attachés aux valeurs et aux engagements du Made in France.

Olivier Espoeys, gérant et fondateur de la marque, a accepté de nous accorder cette interview.

Pour quelle raison avez-vous décidé de lancer un e-shop 100% Made in France ?

L’idée du projet est née en 2011,  suite à une recherche personnelle sur internet restée sans réponse. Un jour je me suis mis en recherche d’une boutique en ligne qui propose de nouvelles marques françaises de prêt-à-porter, des jeunes créateurs, quiont pris le parti de produire leurs modèles en France. A ma grande surprise, je n’ai pas trouvé ! J’ai découvert des sites d’information, des annuaires et des e-shops qui proposaient tous types de produits Madein France, mais aucun vraiment dédié à la mode.

A partir de ce moment j’ai donc réfléchi à créer ma propre réponse. Après 6 mois de réflexion et d’étude du marché, j’ai quitté fin mars 2012 mon ancien job dans l’informatique pour me lancer à 100% dans ce nouveau challenge.

Quelles sont les principales valeurs du Dressing du Cocardier ?

Avant tout nous souhaitons mettre en avant des nouvelles marques, des jeunes créateurs qui se battent pour continuer à produire leurs créations en France. Il existe une multitude de créateurs qui ont du talent et nous voulons les aider à faire découvrir leur univers à la fois en France mais aussi à l’étranger, et proposer à nos clients une offre différente des grandes marques que tout le monde connaît.

Bien entendu il y a la dimension économique et sociale, pour laquelle nous souhaitons participer à la sauvegarde des savoir-faire dans le domaine de la mode et du textile en France, et bien sûr à la protection des emplois.

Enfin il y a l’idée de changer les modes de consommation : consommer moins mais mieux et plus durable, à contre-courant de la tendance “fast-fashion” de ces dernières années, et dont d’ailleurs de plus en plus de consommateurs reviennent.

Comment choisissez- vous les marques que vous mettez à l’honneur dans votre site ?

Les marques sont sélectionnées en fonction d’un ensemble de critères plutôt subjectifs en fait. D’abord, il faut que les articles me plaisent. Si je n’adhère pas aux produits, si je n’y crois pas, je n’ai pas envie de les proposer à nos clients.
D’autres aspects sont également importants comme l’univers de la marque,
auquel je dois être sensible, les valeurs qu’elle véhicule, l’histoire ou le parcours des créateurs, etc… D’une marque à une autre, les critères de sélection peuvent être très différents en fin de compte.

Rencontrez-vous une importante concurrence directe ?

A partir du moment où l’on propose des articles de prêt-à-porter sur internet, la concurrence est forcément très importante. Toutefois, sur notre positionnement dédié 100% à la mode made in France, nous sommes finalement les seuls. C’est d’ailleurs ce qui m’a poussé à créer Le Dressing du Cocardier.fr.

Pourquoi ce nom « le dressing du cocardier » ?
Lorsque je cherchais un nom pour le site, je souhaitais quelque chose qui évoque la mode et en même temps un coté un peu militant de celui qui a envie d’agir pour son pays et ses semblables. “Cocardier” caractérise celui qui aime sa patrie, qui est chauvin, et finalement je trouvais que c’était assez représentatif de l’idée que j’avais. Nous avons de quoi être fiers de nos créateurs français et ils méritent vraiment que l’on s’intéresse à eux.

Comment voyez-vous l’évolution de votre entreprise dans les 10 années a venir ?

Dans 10 ans j’espère que nous proposerons sur la boutique des centaines de marques, que Le Dressing du Cocardier.fr sera disponible en 5 langues, que nous expédierons les pièces de nos créateurs dans le monde entier, et que nous aurons des boutiques à Paris, à New-York, à Rio, à Tokyo, à Pekin et dans les Emirats !

Et enfin, pensez-vous que le Made in France ait un avenir sur du long terme ?

Je suis convaincu que le Made in France a un avenir, il s’agit d’une vraie tendance de fonds, pas d’une mode. Mais pour que cela perdure, il doit se différencier par sa créativité, par sa qualité, voire par son innovation avec les textiles intelligents qui commencent à arriver. Paradoxalement, je pense que l’avenir du Made in France est à l’exportation. Dans de nombreux pays la France est toujours perçue comme le pays de la Culture, de la Mode, du Luxe, du Glamour et le “fabriqué en France” y est un réel argument marketing.

Des pays comme la Chine ou l’Inde, dont la croissance est encore significative, sont des marchés au potentiel colossal qui s’ouvrent sur l’extérieur et dont les
consommateurs sont de plus en plus exigeants. A nous de répondre à leurs
nouveaux besoins.

Rendez-vous sur le site du Dressing du Cocardier, venez découvrir des produits d’exception !
Merci à Olivier, de nous avoir accordé cette interview, nous lui souhaitons une très bonne continuation, ainsi qu’un très bel avenir pour sa marque prometteuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *